Ronan 2

Il y a parfois des contacts qui nous marquent, nous touchent plus que d'autres.

C'est toujours un moment émouvant de parler avec une Âme, mais je vous avouerais que celle-ci m'a particulièrement touchée.

Je ne m'attendais pas en voulant aider mon ami à trouver une âme si perdue, apeurée et désespérément seule.

JE CROIS QUE J'AI BESOIN D'AIDE

L'appel d'un ami qui n'en peux plus. Il ne se sent plus à l'aise chez lui.

Les phénomènes paranormaux sont nombreux :

• Entendre toquer à la fenêtre ou porte de la chambre. • Le plancher qui craque . • Un doigt glacé lui appuie sur le bout du nez. • Il entend marcher à l'étage alors qu'il est seul chez lui. • Le chat qui a un comportement étrange lorsqu'il doit monter à l'étage ... • Pense voir son fils descendre pour aller dans le salon alors que celui-ci est encore sous la douche. • Sensation d'être observé, difficulté à rester dans certaines pièces. • G. dort. Il sent son fils le rejoindre dans le lit et le prendre dans ses bras, il s'étonne de la fraîcheur de celui-ci. La sensation disparaît avec son réveil complet. Il est en fait seul dans son lit.

Enfin presque.

La liste est longue et rendait la vie de son habitant compliquée. Il se sent triste en permanence sans comprendre celle-ci. Comme-ci elle ne lui appartenait pas.

J'INTERVIENS LE SOIR MÊME

J'ai déjà été dans cette maison plusieurs fois, je décide donc d'intervenir à distance le soir même.

Je ressens de suite cette âme, enfantine, auprès de moi. Sa curiosité est grande, mais sa peur bien plus. Il n'ose pas me parler. Un petit garçon, moins de dix ans. Je ressens son attachement à mon ami G. Je prend une voix douce et calme, je ne veux pas l'effrayer.

Pour une meilleure compréhension je serais C. et l'enfant R. en italique.

C _ Il faut me parler bonhomme, n'aie pas peur. Je suis une amie de G. celui que tu visites chaque nuit.

Après un temps d'attente, c'est sa solitude qui le poussera à me parler.

R_ Je cherche mes parents, je suis perdu. Je suis dans cette maison depuis si longtemps. J'ai peur vraiment et il fait si froid. Je veux ma maman s'il te plaît. Je veux qu'elle me prenne dans ses bras, je veux qu'on me câline.

Je prend quelques secondes pour me calmer, je ne veux pas qu'il ressente ma peine.

Jordan près de moi n'est pas fier non plus. Nos regards se croisent, brillants de larmes retenues.

Il y a un tel désespoir dans cet enfant, un tel appel à l'aide.

C_ Nous allons t'aider c'est promis mon cœur. Peux-tu me dire ce qu'il t'es arrivé ?

R_ Je suis parti jouer et puis plus rien. J'ai perdu maman et papa. C'est ma tête, j'ai eu une grosse douleur, si mal. Je voulais juste jouer. Tu sais, mon petit corps n'est pas très loin.

C_ Tu te souviens de l'année ?

R_ Je crois que je suis mort en 1965.

Je ressens sa mort, un choc au crâne et puis plus rien.

C_ Tu veux bien me parler de tes parents mon cœur ?

R_ Papa criait beaucoup et tapait fort. J'avais des traces et très mal aux fesses, mais maman elle, c'était mon amour , elle était si douce.

Je ne pourrais vous décrire l'amour que j'ai ressentis à ce moment précis, à quel point il l'aime.

C_ Tu serais d'accord pour me donner ton prénom ?

R_ Oui c'est Ronan.

C_ Tu voudrais retrouver tes parents ?

R_ Non, juste maman.

C_ Bien sûr mon cœur, je vais appeler un monsieur très sympas. Il va t'aider à retrouver ta maman. Tu es d'accord ?

R_ Oui.

Je fais appel au Gardien du Plan.

C_ Voilà petit ange, tu vas pouvoir retrouver ta maman, j'en suis certaine. Je veux que tu montes avec ce monsieur. Il est un peu comme un ange, il va t'aider.

Une fois là-Haut tu retrouveras ta maman, vous pourrez vous faire tous les câlins que tu souhaites. Il n'y aura que de l'amour et de la douceur. Un monde à l'image de ta maman. Mais s'il te plaît, pendant que tu montes avec lui là-Haut, je veux que tu me dessines pleins de cercles que je puisse savoir quand tu seras parti. N'hésites pas à me prendre la main si tu le souhaites, je serais ravie de t'accompagner.

C'est à cet instant que cette énergie touche ma main. Il me fait de beaux cercles jusqu'à son envol. Et quand le stylo tombe, je ne peux plus retenir mes larmes.

Je contacte ensuite le Gardien du Plan, je veux savoir si Ronan est bien monté à la Lumière, si je peux faire quoique ce soit pour que justice soit faite, et s'il a retrouvé sa maman.

" Oui Cindy, il est monté, et non c'est bien trop tard pour une enquête ou ce besoin de justice. Tu as fait pour lui bien plus que ça. Il est retourné auprès de sa mère, elle l'attendait sans pouvoir l'atteindre. "

T E P

Depuis mon intervention ce soir là, la maison de G. a retrouvé son calme mais G. m'a avoué qu'il sentait un vide en lui. Je lui ai expliqué que chaque fois qu'il s'endormait Ronan l'interpellait.

Ils devaient passer ce temps ensemble, Ronan devait lui demander de l'aide, lui exprimer sa souffrance, ce qui explique la fatigue et la tristesse de G. et l'attachement de Ronan à mon ami.

Je sais que Ronan bientôt le contactera de nouveau, mais sur un plan bien supérieur. Et que leur rencontre calmera ce sentiment de perte chez G. Encore une fois ... T E P

Cindy Torregrosa