SCRIBITVR AD NARRANDVM NON AD PROBANDVM

"On écrit pour raconter, non pour prouver"

Quintillien (Instit. Orat., X, 1, 31)
                                                                                                                                                            
Ma recherche dure maintenant depuis 23 ans, elle a été motivée, en 1991, par des expériences extrasensorielles. Je ne subissais alors aucune influence religieuse ésotérique ou spirituelle, n'ayant aucune notion de ces enseignements (juste un peu de spiritisme). Seulement une éthique naturelle : honnêteté, respect de mon prochain et de tout ce qui existe sur cette planète.
Voici donc, résumée le plus court possible, cette "aventure".

- Oct. 83 à oct. 84 : Maladie mystérieuse (douleurs montantes, au fil des mois, des jambes à la tête) incompréhensible par le corps médical ; l'explication me sera donnée en 1992 (voir plus loin).

                                          7 ans plus tard.

- 10 octobre 1991, Marseille : (avec le vocabulaire de l'époque) impression de l'ouverture du sommet de mon crâne et descente d'une énergie électrique très agréable ; réaction : aucune peur, une grande lucidité et une curiosité naturelle.

- Oct. 91 à oct. 92 : Vision d'une fluorescence intense autour d'un chat. Maintenant je peux l'apercevoir autour de chaque être et chaque chose (uniquement lorsque je le désire).

Décorporation dans ma maison. (sortie du corps éthérique, énergétique)
Décorporation dans le passé. (sortie du corps astral, émotionnel)
Décorporation dans une nature merveilleuse, un scoop : le ciel y est turquoise. (sortie du corps mental).
Action également sur les autres : Hypnose légère, écriture automatique (dialogue avec des entités errantes et légèrement "paumées"), incorporation, de ces dernières, dans le corps de volontaires, ceci afin de les aider à percevoir et à atteindre la Lumière.

- 30 nov. 1991 : Dialogue avec le "Maître intérieur" d'un ami en état d'hypnose légère ; réflexions spirituelles et philosophiques de très haut niveau. Beaucoup de réponses puisées (je cite le MI) dans la mémoire universelle.

- 02 sept. 1992 : Premier contact par "channeling" avec un Gardien du plan qui m'instruisit en répondant à toutes mes questions concernant l'homme et les mondes visibles et invisibles.
Exemple : Q : Maladie inexpliquée de 83 à 84 ?

" C'était une profonde mutation qui s'opérait en toi. Ce que tu es aujourd'hui dépend de la souffrance et de la lucidité dont tu as fait preuve. C'était une période d'incubation spirituelle. Le feu de l'Esprit brûle les corps de ceux qui ne sont pas préparés. (kundalini).
La purification intérieure était nécessaire avant d'entreprendre un travail quel qu'il soit. "

- Nov. 1992 : première communication avec un Maître de sagesse (invisible) : Sylna.
Instruction mélangeant amour et sévérité.

Ensuite, j'ai pu vivre beaucoup d'autres expériences dites irrationnelles, paranormales, extrasensorielles etc. A l'heure actuelle, je les appelle tout simplement : des expériences spirituelles.
Ces dernières me sont nécessaires uniquement pour pouvoir apporter mon aide à toutes les âmes incarnées et désincarnées mises, comme par "hasard", sur mon chemin.

Francis.

Un sage a dit : "Si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas."

PS : Cet article est en réalité le premier écrit, mais je le laisse en tête de la page d'accueil, qui elle est dans un ordre "Derniers billets". Il permet de mieux comprendre mon parcours.