Ayahuasca Lianes de Banisteriopsis caapi utilisée dans la préparation de l'ayahuasca, province de Pastaza, Équateur.

J'ai donc décidé après une dizaine d'années d'éveil spirituel d'essayer cette plante. Étant récemment confronté à un mur et ne sachant plus vraiment comment continuer à évoluer dans la vie. J'ai trouvé une femme chamane extraordinaire. Son pouvoir est incroyable mais rempli d'amour.

Je passe les détails de la cérémonie et zappe directement au moment où je prends la plante. J'absorbe une dose de 6 sur une échelle de 1 à 10. Je bois et me met en position assise et commence à méditer. Je tiens à préciser que nous sommes un groupe d'environ 20 personnes qui assistent en rond. Après environ 10 minutes je commence à en sentir les effets et commence à voir de la forme géométrique se former quand je ferme les yeux. Soudain cette femme commence à chanter un chant chamanique ancien, et la... C'est le décollage ! Mon corps se met à trembler, je m'allonge donc et ferme les yeux. La musique me transporte et je ne contrôle plus mon corps directement, je sens que la plante me dit d'ouvrir la bouche. Et sans même chercher à comprendre je l'ouvre en grand. La plante me dit encore plus, les formes géométriques qui défilaient devant moi faisaient des formes d'ouverture, comme pour me montrer comment faire. Je l'ouvre donc encore plus jusqu'au point où j'ai l'impression que ma bouche ouverte recouvre mon visage entier. A ce moment là mon corps tremble toujours, et soudain une explosion d'énergie se dégage de ma bouche, partant je dirais de mon ventre, cette énergie incroyable ressort de ma bouche et part se fondre dans les formes géométriques. Je ressentais que c'était ce que j'avais emmagasiné pendant des années, tout cette frustration, ce stress, cette colère, tout ressorti d'un coup et j'ai pleuré, pas de peine, c'était des larmes de joie de finalement sortir tout ça. A ce moment là mes mains ont commencées à faire un rituel autour de mon corps, comme une danse, des mouvements circulaires de bas en haut de mon corps, comme si mon corps se soignait, à ce moment là je n'avait aucun contrôle alors que mes mains passer au-dessus de mon visage, ayant les yeux fermés je pouvais quand même observer mes mains. Elles étaient comme éthérées, et à l'intérieur, je pouvais observer des étoiles et des galaxies. Ce processus a duré environ 40 à 50 minutes, mais j'avais perdu la notion du temps. J'ai ensuite senti le besoin de me redresser et de me mettre en position de méditation et de laisser mon corps danser sur le flot de la musique et de la voix de cette femme. Le meilleur exemple que je puisse donner, est cette scène dans "Avatar" où ils dansent assis autour de l’arbre. Je pourrais sentir le courant d’énergie passé entre chaque personne et à l'intérieur de moi. Je sentais que mon corps était super joyeux de pouvoir exercer ce rituel, de pouvoir enfin être libre de danser et de se soigner. À ce moment-là les effets de la plante commençaient à s'estomper. J'attendis une trentaine de minutes, histoire de redescendre un peu sur terre, oui je repris une dose de la plante Ayahuasca. J'ai choisi cette fois ci de prendre une dose de trois car j'étais déjà parti bien haut avec cette dose de six. Une fois la dose avalée, Je partis me détendre sur la terrasse, une dizaine de minutes plus tard la plante commençait à faire de nouveau son effet, et je pouvais voir les arbres d'un bleu rayonnant. Je pouvais entendre les oiseaux chanter en même temps que les criquets, tout ceci faisait une magnifique mélodie. À ce moment-là je commençais à ressentir toutes les énergies venues de dehors, mon corps commençait de nouveau à trembler et mes mains faire de nouveau ce rituel. La chamane est venue vers moi et a commencé à souffler sur le côté droit de ma tête, c'était un souffle d'une puissance incroyable, Elle m'a ensuite dit de revenir à l'intérieur car je canalisais trop énergie à l'extérieur. Elle me fit m'asseoir sur un fauteuil, et commença à travailler sur moi. Elle exerça une pression sur la poitrine avec sa main et continua à m'envoyer ce souffle magique ou même mystique sur ma tête. À ce moment-là mon visage commença à se crisper et à faire des figures bizarres, mon corps lui continuait à trembler et mes mains s'agitaient tout autour de moi. À cet instant je vis apparaître une galaxie immense tournoyer au-dessus de moi ce tournoiement descendait en spirale jusqu'au sommet de ma tête. Je ressentis un pouvoir infini, un amour sans fin, sans limite. J'avais demandé au début de la cérémonie de pouvoir comprendre l'Univers ; il m'a écouté et m'a fait comprendre d'une manière qu'un cerveau humain ne peut comprendre, il n'y a aucun mot pour décrire cela c'est une fusion, un retour à la source, rien n'est dit tout est ressenti, j'avais un sourire béat, et mon corps convulsé tellement, j'étais rempli d'amour de la part de l'Univers, une communication entre lui et moi commença. Il m'a fait comprendre que malgré avoir le sentiment d'un amour infini, ceci n'était qu'une goutte d'eau dans l'océan. J'ai bien compris que plus que ça et ça n'aurait pas été supportable. Je pleurais de nouveau devant tant de beauté et de simplicité, l'Univers m'a fait comprendre que tout vient de lui, et revient à lui. Je m'excuse auprès de lui pour lui dire « je suis désolé ce que je te rends c’est que de la merde». Il me répondit « regarde», Je me mets donc à ouvrir la bouche et à faire sortir de nouveau ce flot d'énergie et contre toute attente, c'était de magnifiques jets de couleurs, qui s'en allaient de ma bouche, je les voyais partir et tournoyer dans cette spirale retournant dans la Galaxie. À ce moment-là l'Univers me dit (rien en mots, tout en sentiments) « Tu vois, ce que tu renvoies n’est pas négatif, ce sont juste des émotions que tu as gardées en toi trop longtemps». J'ai compris à ce moment-là qu'il ne servait à rien de garder les choses en soi, mais de les rendre à l'Univers et qui les accepterait avec amour en tant qu'expériences. J'ai encore une fois pleuré. C'était incroyable à quel point il n'y avait aucun jugement, seulement de l’Amour. Tout d'un coup je me senti fusionner avec lui, je n'étais plus mon corps, j'étais le fauteuil, la pièce, la maison, les gens autour de moi et pour finir l'Univers. Je n'étais plus conscient, c'est une expérience impossible à décrire, elle doit être vécue. La chamane à ce moment-là essayait de me faire redescendre sur terre petit à petit. Je commençais à retrouver pieds, mes mains et mon corps faisaient toujours ces gestes dont je n'avais aucun contrôle, je sentis tout à coup le souffle de la chamane, la regardais et la vis avec une tête de loup. Je regardai autour de moi et beaucoup de personnes n'avaient plus la même tête. Tout d'un coup elle claqua des doigts et elle n’était plus assise à côté de moi mais dans la cuisine, sauf que je la voyais à trois endroits à la fois. Je la voyais devant moi, sur ma gauche et dans la cuisine à la fois. J'ai compris à ce moment-là que je n'étais pas non seulement hors espace mais aussi hors du temps. La chamane a continué à travailler sur moi pendant une heure pour me faire redescendre, à ce moment j'avais des éclair de complète lucidité (donc redevenu normal) mais malgré tout mon corps faisait ce qu'il voulait, j'en devenais effrayé de rester bloquer comme ça et de finir à l'asile psychiatrique ! Je me voyais déjà en camisole ! Cette goutte d'infini m'a complètement transcendé. Plus tard une fois calmé, je continuais à vider cette émotionnel par la bouche mais quelque chose était coincé, je sentais que la plante voulait me faire lâcher quelque chose mais je ne la laissais pas faire. La chamane a essayé de faire sortir ça, mais je n'étais tout simplement pas prêt, elle avait repéré exactement à quel endroit c'était bloqué, je sentais mon chakra du cœur devenir chaud au point de croire avoir un soleil à l'intérieur, malgré tout, aucune douleur. Je commençais tout doucement à arrêter mes mouvements du cœur et je pus enfin me reposer et finalement m'endormir. Le lendemain tous me racontèrent leur expérience et beaucoup en pleuraient encore tellement ils ont appris sur eux même. Personne n'avait de jugement sur qui que ce soit, chacun se sentais libre de raconter son voyage intérieur. Le lendemain je me sentais un nouvel homme, sachant que j'avais débloqué énormément de choses, étant encore très sensible et ouvert, je canalisé encore pas mal les énergies, et tout d'un coup je croise une femme en burqua (chose très rare la où j'habite). J'avais énormément de rancœur envers les religions et étais rempli de jugements envers leurs pratiquants, n'étant pas très tolérant, mais les acceptant (ou du moins je le pensais) et en la croisant, j'ai ressenti sa joie de vivre, pourtant elle était en plus de ça pas mal handicapée à la jambe, mais j'ai ressenti sa joie de vivre la vie, j'en ai pleuré, en plein parc, la plante m'avait enlevé tout mes préjugés à leur sujet, j'avais partagé sa joie et c'était magnifique, j'ai compris que peut importe le chemin, ils mènent tous au même endroit et si les gens sont heureux de cette manière c'est le principal, et si ils ne le sont pas, n'en rajoutons pas avec des regards remplis de jugement ou de haine. Ayons plutôt un regard de compassion. Mon chemin spirituel continue et je suis transformé par cette expérience indescriptible !

Romain.